Préparer son décès, il faut y penser…

 

S’il est naturel de préparer sa succession, afin d’assurer la transmission de votre patrimoine, et veiller ainsi au respect de vos dernières volontés, le sujet des obsèques est souvent oublié, ou mis de côté. Or préparer ses obsèques permet d’éviter de nombreux soucis à vos proches.

Voici quelques conseils très simples pour aborder le sujet avec sérénité.

1- Faire connaitre vos dernières volontés en matière d’obsèques
La rédaction d’un testament olographe reprenant vos dernières volontés est la solution la plus simple. Sur ce testament qui doit être rédigé à la main, vous allez pouvoir indiquer vos choix de cérémonie :
– Inhumation ou crémation
– Cérémonie civile, religieuse, ou pas de cérémonie
– Destination des cendres en cas de crémation, lieu d’inhumation en cas d’enterrement
– Et jusqu’aux moindres détails (Textes à lire, musiques…)

Le fait de décider de vos obsèques à l’avance évitera à vos proches de faire des choix, dans un moment déjà compliqué. C’est être sûr également qu’ils n’auront pas à décider pour vous.

2- Assurer le financement de vos obsèques
Le coût des obsèques peut être lourd à assumer par vos proches. En assurer le financement à l’avance, leur évitera bien des soucis. Et si votre stratégie est qu’ils n’aient absolument rien à débourser, voici quelques conseils.
Les sommes mises à disposition sur un contrat obsèques seront dédiées à leur paiement, sans attendre la liquidation de la succession. Elles permettent ainsi d’éviter toute avance de fonds pour les proches. Et ce capital est net de droit de succession. Même le surplus.
Prévoir un peu plus peut être recommandé.
De même en ce qui concerne le lieu de décès. Si 60% des décès se produisent en milieu médical, prévoir le surcoût d’un séjour en chambre funéraire est indiqué. Notamment si le décès a lieu au domicile.
Source UFE

L’image contient peut-être : ciel et plein air
Association des Francophones de Figueira da Foz Caravel Passion
Communauté

Laisser un commentaire